Tiers-payant et médicaments génériques

Ce qu’il est important de savoir

pour bien comprendre

 

Qu’est-ce que le Tiers payant ?

Tiers payant pharmaceutique signifie qu’une tierce personne (le pharmacien) avance les frais liés aux médicaments à votre place.

Il y a 3 acteurs principaux :

  • Vous (patient)
  • Le pharmacien

  • L’assurance maladie

  • Le pharmacien achète les médicaments à un fournisseur

  • Il vous vend les médicaments sans que vous payiez les médicaments car il les facture directement à l’assurance maladie et à l'assurance complémentaire santé

  • L’assurance maladie et l'assurance complémentaire santé remboursent les sommes avancées au pharmacien au bout d’environ une semaine

Ainsi vous (patient) ne déboursez rien !

Pour cela, le pharmacien doit avoir l’assurance que vous êtes rattaché à une caisse d’assurance maladie, c’est pourquoi il a besoin de votre carte vitale !

La carte vitale prouve votre lien à une caisse d’assurance maladie et est donc une garantie pour le pharmacien (votre seul numéro de sécurité sociale n'est pas suffisant, il ne renseigne en rien le pharmacien) sur votre rattachement à telle ou telle caisse d’assurance maladie.

De même la carte d'assurance complémentaire santé permet au pharmacien d'adresser ses demandes de remboursement au bon endroit.

Vignettes et remboursement

Remboursement à 65% par l’assurance maladie. Les 35% restant peuvent être remboursés par votre assurance complémentaire santé*

Remboursement à 30% par l’assurance maladie. Les 70% restant peuvent être remboursés par votre assurance complémentaire santé*

Remboursement à 15% par l’assurance maladie. Les 85% restant peuvent être pris en charge par votre assurance complémentaire santé*

*Suivant le contrat auquel vous avez souscrit

 

Les médicaments génériques

Lorsqu’une nouvelle molécule (appelée « principe actif ») est découverte, elle fait l’objet d’un brevet. Le laboratoire « découvreur » est propriétaire exclusif de sa molécule pendant les 20 ans qui suivent le dépôt de son brevet . Cinq à sept ans après l'obtention du brevet, après avoir pratiqué tous les essais requis, il commercialise sa molécule au sein d'un médicament qui reçoit alors une AMM (Autorisation de Mise sur le Marché)

Au bout de 20 années, le brevet « tombe » dans le domaine public, ce qui signifie que la molécule peut être utilisée par d'autres laboratoires dans la composition de médicaments dits « génériques. »

Les médicaments génériques contiennent le même principe actif en même quantité que le médicament d’origine.

En revanche, les excipients (substances responsables de la couleur, du goût, de la texture, de la forme comprimé, gélule, sirop…) peuvent être différents mais ceci n’a aucun impact sur l’efficacité du médicament.

Ils possèdent donc les mêmes indications, les mêmes effets indésirables, les mêmes contre-indications, les mêmes critères de qualité, de sécurité et d’efficacité thérapeutique que le médicament d’origine.

Le médicament générique est moins coûteux que le médicament d’origine (en moyenne 30 % moins cher) car le prix du médicament générique ne prend en compte que le coût de fabrication, à la différence du prix du médicament d’origine qui intègre en outre les frais liés à la recherche et aux essais cliniques.

Les médicaments génériques répondent à une procédure stricte avant d’être commercialisés : obtention de l’Autorisation de Mise sur le Marché, inscription sur la liste des médicaments remboursés par la Sécurité Sociale, inscription sur le répertoire officiel des génériques établi par l’ANSM.

Votre pharmacien s’engage pénalement lorsqu’il vous délivre les médicaments génériques.

Le médicament générique a l’obligation légale d’être aussi efficace que le médicament d’origine.

Sources www.medicamentsgénériques.info www.ameli.fr www.aveclesgeneriquesyapasdehic.fr

Médicaments et citoyenneté

Afin de préserver notre système de santé, il est important d’éviter le gaspillage.

Une des premières « piste » est l'acceptation des médicaments génériques.

En 2011, en France, les médicaments génériques ont générés 2 milliard d’euros d’économies !

L’avantage des génériques c’est de soigner la maladie et l’Assurance Maladie !

Peut -être introduire quelques chiffres -diagrammes ?- concernant les comptes de l'assurance maladie

Ne prenez chez votre pharmacien que les médicaments dont vous avez absolument besoin : votre pharmacien ne vous en voudra pas si vous ne prenez pas les médicament pour lesquels vous avez du stock chez vous.

La pratique du tiers payant pharmaceutique vous permet dans de nombreux cas de repartir de chez votre pharmacien avec vos médicaments sans avoir à ouvrir votre porte-monnaie. Ce n'est pas pour autant que les médicaments sont gratuits : ils sont payés par le biais des cotisations sociales retenues sur votre fiche de paye . C'est une partie de ces cotisations qui permettent de rembourser le pharmacien des frais qu'il a avancés pour vous par le biais du tiers payant.


Protégez l’environnement en déposant votre stock de médicaments périmés ou non utilisés chez votre pharmacien !

 

 

Document réalisé par Laura CARTON (Etudiante 6ème année de pharmacie), Olivier DELAVEAU, Caroline VIETTI, Florent NIBEAUDEAU (Pharmaciens)